Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’équipe masculine de handball du Bahreïn, une présence méritée aux J.O. de Tokyo

Portrait de l’équipe masculine de handball du Bahreïn, qui après une victoire historique et inattendue au Tournoi Asiatique de qualification olympique contre la Corée du Sud (34-29), a représenté pour la première fois le Royaume au rendez-vous sportif le plus important du monde : les Jeux Olympiques. Elle y a affronté la France en quart de finale à Tokyo.  

Petit archipel composé d’une trentaine d’îles, le Bahreïn est situé dans le Golf Persique, à l’Ouest du Qatar à l’Est de l’Arabie Saoudite à laquelle il est relié par une chaussée (soit un ensemble de ponts et de digues) appelée Chaussée du Roi Fahd.

C’est au sein de ce pays peu connu qu’Hussain Al Sayyad, Mohammed Mirza, Mohammed Abdulhussain, Ali Mirza, Mohammed Abdulredha, Hassan Al Samaheeji, Mohammed Habib Madan, Ahmed Al Maqabi, Al Eid, Bilal Basham, Mahdi Saad, Kumail Mahfoodh, Ahmed Jalal, Mohammed Habib Nasser, Hassan Mirza et Hussan Mahfoodh composent l’équipe de handball qui a fièrement représenté le pays dans la capitale japonaise.

Menée par son entraîneur islandais Aron Kristjansson, l’équipe bahreïnie a battu le Qatar en demi-finale avant de s’imposer face à la Corée du Sud aux qualifications olympiques de 2019 organisées à Doha, capitale du Qatar.

L’entraîneur plus que motivé a déclaré que : « C’est quelque chose d’énorme. Pour nous, aller en quarts de finale, c’est comme remporter le titre pour la France… ». Il s’agit d’ailleurs d’une participation très spéciale pour Kristjansson, qui après avoir renoncé aux JO d’Athènes 2004 aux côtés de l’équipe islandaise en raison d’une blessure, y prend part cette année en tant qu’entraineur.

L’équipe, quasi inconnue du grand public présente plusieurs spécificités intéressantes : à la différence d’autres clubs se basant sur l’achat de joueurs d’autres nationalités, tous les membres sont bahreïniens.

Aussi, une de leurs stratégies de jeu repose sur une défense en 3-3 (c’est à dire que 3 joueurs sont avancés sur le terrain en défense) : il s’agit d’un style de jeu assez rare sur la scène internationale, ce qui ne manque pas de prendre les équipes adversaires par surprise; de plus, leurs possessions de la balle sont parmi les plus longues des tournois, ce qui a notamment compliqué la tâche pour l’équipe du Portugal, qu’ils ont affronté en juillet 2021.

Malgré une défaite contre la France (42-28) aux quarts de finale, l’équipe bahreïnie peut se féliciter d’avoir pu apporter de la visibilité au pays et à ses talents sportifs puisque seront représentées à Tokyo les équipes d’athlétisme, de natation, de tir et de boxe.