Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Les plus anciennes sculptures animalières au monde se trouvent en Arabie Saoudite !

Au nord de l’Arabie Saoudite, les recherches autour des sculptures monumentales du Camel Site, découvertes pour la première fois en 2018, marquent un nouveau succès archéologique ! Datant de l’époque préhistorique, elles sont désormais reconnues officiellement comme les plus anciens reliquats de reliefs animaliers à grande échelle encore existants au monde. 

Publiée dans le Journal of Archaeological Science, la récente étude a déjà fait le tour du monde ! Non sans raison puisque, si la première équipe franco-saoudienne qui a découvert le site estimait que ces sculptures en relief d’une douzaine de dromadaires et d’ânes en taille réelle remontait à l’Antiquité, les études complémentaires, dirigées par un trio d’archéologues du CNRS, de l’Institut Max Planck et de l’Université du Roi Saoud 2, font désormais remonter ces sculptures à l’époque préhistorique.

Si ces oeuvres datent d’il y a plus de 7 000 ans, cela revient à dire que ces mystérieuses sculptures sont plus anciennes que des sites internationalement connus tels que les pyramides de Gizeh, en Égypte, qui ont 4 500 ans, et Stonehenge, en Angleterre, âgé de 5 000 ans

Et pour mener leurs recherches à bout, il aura fallu aux équipes un large éventail de compétences et de méthodes de datation directe et indirecte, allant, entre autres, de l’analyse des traces d’outils à celle de l’érosion de la roche. 

« Ceci est cohérent avec les mesures de la densité surfacique du manganèse et du fer dans le vernis de la roche. Le site a probablement été utilisé sur une plus longue période et les reliefs ont été retravaillés lorsque l’érosion a commencé à masquer les détails. Vers 1000 avant notre ère, l’érosion était suffisamment avancée pour provoquer la chute des premiers panneaux, dans un processus qui se poursuit jusqu’à aujourd’hui« , indique notamment l’étude. 

Encore une jolie découverte pour le monde archéologique