Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Mascate endosse le rôle de la capitale numérique du monde arabe 2022

C’est lors de la 25ème session du Conseil des ministres arabes des communications et des technologies de l’information, qui s’est tenue virtuellement fin décembre dernier, que la ville de Mascate, capitale d’Oman, a été nommée capitale numérique du monde arabe pour l’année à venir. Elle succède ainsi à l’Egypte, nommée capitale digitale 2021. 

Une initiative régionale

L’initiative de ces « Capitales numériques arabes” a été créée par l’Arabie saoudite afin de mettre en valeur les recherches, implémentations et innovations numériques déployées par les pays arabes. Elle s’inscrit dans le cadre de la « Déclaration numérique arabe conjointe » visant à unifier les orientations des pays arabes dans le domaine de la technologie d’information et de communications numériques, présentée lors de la 23e session du Conseil des ministres arabes des communications et des technologies de l’information en 2019.


La ville sélectionnée a donc un rôle pionnier dans le lancement d’initiatives qui auront un impact régional, et qui permettront de faire rayonner les innovations du monde arabe en matière de développement numérique.

 

Conseil des ministres arabes des communications et des technologies de l’information

 

Mascate, ville de la transformation numérique

Ce n’est bien sûr pas un hasard si la capitale omanaise a été choisie pour représenter les avancées numériques de la région. Oman est connu pour ses capacités et infrastructures numériques solides, ses câbles sous-marins qui permettent des connexions digitales grande vitesse, mais aussi ses services logistiques modernes, ports et aéroports connectés, qui pourraient permettre d’attirer de fructueux investissements à Oman, et dans le Golfe.

C’est d’ailleurs sous le slogan “Un avenir numérique qui crée des opportunités” qu’Oman a présenté sa candidature pour ce titre. Pour cet État bordant la mer d’Arabie, trois domaines sont clés pour le développement du numérique dans la région : la cybersécurité, l’innovation, et les capacités numériques. En effet, le ministère des transports, des communications et des technologies de l’information a pour ambition de former de nouveaux talents du digital, et de renforcer la coopération dans la région en matière de cybersécurité. 

 

 

« Le gouvernorat de Mascate adopte des technologies avancées qui renforcent la croissance économique et sociale d’Oman, donnent du pouvoir à tous les autres secteurs et attirent les investissements locaux, régionaux et internationaux, en plus de permettre l’intégration numérique entre les pays arabes« , a déclaré Saeed bin Hamoud Al Maawali, ministre des transports, des communications et des technologies d’Oman. 

Nul doute que les futures coopérations numériques entre les pays arabes donneront lieu à un essor dans tous les secteurs de la région.