Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Charlie Watts, une icône célébrée par le Monde Arabe

Ce 24 août 2021 s’éteignait Charlie Watts, batteur au sein des Rolling Stones, légendaire groupe de rock auto-proclamé “le meilleur de tous les temps”, à l’âge de 80 ans. Sa disparition a attristé des millions de fans à travers le monde, en particulier ses fans arabes, qui n’ont pas hésité à faire part de leur tristesse sur les réseaux sociaux. Retour sur une figure emblématique - mais discrète - du monde de la musique.

Un Succès interplanétaire…

Le groupe des Rolling Stones se forme en 1962, et Charlie Watts le rejoint une année plus tard, en compagnie de Bill Wyman, aux côtés de Mick Jagger, Keith Richards, Brian Jones et Ian Stewart à l’époque.

Le succès est fulgurant, leur “blues rock” séduit le Royaume-Uni, puis rapidement la planète, d’où la réelle “British Invasion” ! A travers le tourbillon de la popularité, le monde parfois sombre du rock’n’roll et les déboires que peuvent connaître des jeunes hommes érigés en dieux, Charlie Watts est souvent décrit comme “le calme au milieu de la tempête Rolling Stones”.

Arborant un visage quasi impassible durant les représentations et un style sobre, maintenant un sens du rythme mesuré et contrôlé, il détonnait avec les extravagances d’un Mick Jagger ou d’un Keith Richards. Marié à Shirley Shepherd en 1965, avec qui il restera jusqu’à sa disparition, il incarne une certaine constance au sein d’un milieu de démesure.

Sa passion pour le jazz, qui l’a mené à la musique en premier lieu, le pousse à se produire hors du groupe des Rolling Stones : c’est le cas dans les années 90, lorsqu’il joue au sein d’un quintet. Alors que leur succès est dû en majeure partie à son nom, il reste humble et ne se met jamais en avant.

…Au delà de la mort

Le groupe fait des tournées mondiales, et passe également par le Moyen Orient : en 2014, ils réalisent le vœux de milliers de fans en performant pas moins de 19 hits sur la scène d’Abu Dhabi. C’est leur première représentation au Moyen Orient, et un moment historique.

Malgré cet unique passage, les fans eux, sont multiples.

On remarque l’engouement des fans venant de tout le monde arabe, et qui, au milieu de nombreuses personnalités du monde du rock – et pas que – comme Sir Elton John, Paul McCartney ou encore Lenny Kravitz, ont réagi suite au décès de l’artiste.

Partage de photos, de vidéos, d’extraits de concerts, voeux adressés à la famille ou tout simplement confession d’amour et d’admiration, les publications et les tweets vont bon train.

On peut lire :

« Vous pensez que les Stones vont continuer après le décès de Charlie Watts ??  »

 

« J’écrivais des tweets sur Charlie Watts lorsqu’ils ont sorti un concert en ligne pendant l’épidémie de Coronavirus (…) Je l’aime tellement. Que son âme repose en paix »

 

Les Rolling Stones ont marqué plusieurs générations et continuent d’inspirer aujourd’hui. Ils sont la preuve que la musique ne connaît pas de frontières, et Charlie Watts restera dans les esprits et dans les cœurs.