Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

En Arabie saoudite, l’aviation pionnière de l’emploi des femmes

Depuis deux ans maintenant, la célèbre académie d'aviation du Prince Sultan” de Djeddah forme de nombreuses femmes saoudiennes à devenir hôtesses de l’air. Dans le cadre d'un effort national de localisation des emplois et d’autonomisation des femmes, de nombreuses étudiantes suivent pendant deux mois des programmes de formation intensive. Retour sur un parcours professionnel dont la remise de diplôme se passera au-dessus des nuages. 

Un accès désormais possible au métier d’hôtesse de l’air pour les saoudiennes 

Historiquement, si les femmes ont toujours travaillé comme hôtesses de l’air, ce métier était auparavant réservé aux autres nationalités en Arabie Saoudite. Désormais, et depuis la création de cette formation par l’académie d’aviation située à Djeddah, ce sont déjà plus de 37 femmes qui ont reçu le diplôme et peuvent désormais travailler aux côtés de leurs collègues masculins sur des vols nationaux comme internationaux

Ainsi, pendant deux mois, les étudiantes suivent un programme de formation intensive adapté à leurs besoins spécifiques, du service clients aux procédures avant le vol, sans oublier l’embarquement, les mesures de sécurité ou les premiers secours. 

 

Selon Bailasan Ahmad, une étudiante en cours de formation, “au cours de la formation, j’ai appris les règles de sécurité et comment faire face à différentes situations stressantes, comme les urgences médicales et les incendies”. La jeune femme est reconnaissante de cette opportunité et fière de se présenter comme une saoudienne membre du groupe national Saudi Airlines.

Un taux de réussite de 100% pour l’académie 

Selon un des responsables de l’académie, les étudiantes saoudiennes, âgées de moins de 30 ans et déjà diplômées d’études secondaires, ont fait preuve d’une performance exceptionnelle au cours de leur formation professionnelle

Le taux de réussite s’élève d’ailleurs à 100 %.

Hattan Al-Sharif travaille pour la compagnie Saudi Airlines depuis 2002. Instructeur d’hôtesses de l’air, il a enseigné le service en vol au cours des trois dernières années. Pour lui, “les étudiantes surprennent par leurs connaissances et leurs performances”. “Je crois que personne ne serait plus parfait pour représenter la culture et l’hospitalité de Saudi Airlines que les femmes saoudiennes” continue-t-il.

Un pays à l’affût de nouvelles opportunités pour sa population 

Parmi les mesures visant à diversifier l’économie du Royaume, l’un des objectifs du dispositif Vision 2030 est de faire passer à 30 % le pourcentage de femmes dans la population active du pays pour ainsi réduire le taux de chômage du Royaume à 7 %.

C’est dans cette optique que l’Autorité générale de l’aviation civile d’Arabie saoudite a annoncé, plus tôt cette année, un plan visant à créer 10 000 nouveaux  emplois dans le transport aérien, et notamment dans 28 professions spécialisées du secteur d’ici 2023, y compris des emplois d’hôtesses de l’air.

 

L’étudiante Alaa Allaf, qui rêvait déjà de devenir hôtesse à ses 16 ans alors même que les femmes n’étaient pas encore recrutées pour ce poste, déclare « Je suis reconnaissante pour les énormes changements qui ont lieu dans le Royaume, offrant aux femmes saoudiennes des opportunités infinies. Je suis certaine que nous prouverons notre excellence et nos compétences dans tous les domaines« . 

Bon vol à toutes !