Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Journée mondiale du chien : à la rencontre des Saluki de Syrie !

Jeudi 26 août, c’est la journée mondiale du chien. A cette occasion, on dresse le portrait de l’une des races les plus anciennes et les plus rapides de l’histoire: le Saluki de Syrie.

Un nom aux origines multiples 

Si personne ne sait réellement d’où vient le nom Saluki, les théories ne manquent pas. Pour certains, ce nom est originaire de l’ancienne ville de Saluq au Yémen. Pour d’autres, cette race est liée à une ville du même nom près de la mer Caspienne

Mais ce qui est certain, c’est que le Saluki est une race étroitement associée au Moyen-Orient et qu’il est, depuis des décennies, considéré comme un symbole du mode de vie des bédouins.

Chasseur dans le sang … 

Le Saluki possède une forte propension à la chasse, ce qui, combiné à sa loyauté farouche et à sa rapidité, en fait un compagnon de chasse idéal pour les Bédouins. Il existe même des récits attribués au Prophète Muhammad, dans lesquels ce dernier autorise la consommation du gibier uniquement s’il est tué par ce chien

Il faut d’ailleurs savoir que si certains théologiens islamiques imposent des restrictions à la détention de chiens comme animaux de compagnie, il existe un consensus autorisant leur utilisation pour la chasse et la protection. 

Pour connaître davantage ce chien et son histoire, c’est vers Osama al-Hammadi qu’il faut se tourner. Cet homme, habitant dans la région rebelle d’Idlib en Syrie, a passé toute sa vie à élever et à dresser ces animaux. Pour lui, « les chiots apprennent vite, ils peuvent revenir vers vous dès qu’ils entendent leur nom, quelle que soit la distance à laquelle ils se trouvent. Je confie des lapins sauvages aux chiots et je les laisse les poursuivre en plein air. »

D’une vitesse pouvant atteindre les 64 kilomètres par heure, le Saluki est le deuxième plus rapide des chiens après le lévrier. D’ailleurs, ces deux races se ressemblent beaucoup puisque toutes deux partagent des caractéristiques communes, comme notamment un corps très fin et aux longues pattes, leur permettant de glisser rapidement sur les surfaces. Pour conserver cette qualité de rapidité, Osama entraîne ses chiens chaque jour et jusqu’au coucher du soleil : « C’est un entraînement quotidien pour eux que de les faire courir constamment afin de garder leur corps en forme« .

… le Saluki serait l’une des races de chien les plus anciennes 

Une autre particularité s’ajoute à la rapidité ! En effet, le Saluki serait l’une des plus anciennes races de chiens connues au monde! 

En effet, leurs premières traces remontent aux hiéroglyphes égyptiens, et on pense qu’ils ont été introduits en Europe à l’époque des croisades ! Aujourd’hui, en revanche, ils sont élevés dans le monde entier. 

Les chiens de Osama al-Hammadi ont des lignées diverses, mais les plus prisés sont ceux qui ont un pedigree arabe avéré. Malheureusement, la guerre en Syrie a laissé notre homme avec seulement 25 chiens alors qu’il en avait jusqu’à 80 à la fois, avant cette période. 

Finalement, que faut-il retenir de cette race ? Au-delà de leur caractère ancestral ou de leur rapidité sans failles, les Salukis de Syrie sont l’une des races les plus loyales et affectueuses qui soient. 

Alors bonne fête à tous nos meilleurs amis !