Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Les créatrices libanaises de Bokja Design se lancent dans la confection de masques

Depuis le début de la pandémie, et face à la pénurie de masques, nombreuses sont les entreprises textiles à avoir converti leur production initiale et apporté leur soutien. C’est le cas de Bokja Design, un studio d’artisanat basé à Beyrouth, fondé par deux amies : Huda Baroudi et Maria Hibri. Spécialisées dans la confection de meubles vintage, les créatrices, ainsi que leur staff, consacrent une partie de leur temps à la fabrication de masques en soie. Focus sur cette initiative, conjuguant style et solidarité !

C’est dans un Liban aux prises avec une crise économique et luttant contre la propagation du Coronavirus, que Bokja se lance dans la course aux masques. Fondé en 2000, le studio de design et d’artisanat fabrique à la main du mobilier, des accessoires et quelques pièces de prêt-à-porter dans un style patchwork. Huda Baroudi et Maria Hibri s’appuient sur un réseau d’artisans venus, tous, du Moyen-Orient. Adrian Perez, Brand Consultant au service communication de Bokja Design nous en dit plus sur la lutte au Corona façon Bokja !

Pourquoi le studio Bokja s’est-il lancé dans la fabrication de masques ?

Nous sommes dans une phase où les fournitures médicales commencent à manquer dans le pays. Alors au lieu de mettre Bokja Design sur pause, nous avons décidé de continuer à employer nos artisans talentueux et de créer ensemble des masques en soie réversibles. L’idée était d’apporter de la beauté dans la laideur et un peu de joie là où il y a de la désolation. Voir le personnel hospitalier à bout de souffle a été un élément déclencheur.

À qui s’adressent vos masques ?

Nous avons voulu faire un don à tous ces guerriers en première ligne dans les centres médicaux de Beyrouth ! Notre intention est d’égayer leurs journées et de leur montrer toute notre gratitude pour le travail risqué qu’ils effectuent au quotidien. En raison d’une forte demande en dehors du corps médical, nous avons, par la suite, élargi notre initiative à tous ceux qui souhaitent acquérir cet accessoire. Les fonds récoltés sont ensuite reversés au personnel infirmier. S’il y a bien un moment où il faut s’unir, c’est maintenant !

Quelle est l’approche de Bokja Design ?

Chaque masque Bokja est unique ! Pour fabriquer nos masques en soie organique, nous utilisons des chutes de tissu provenant des vêtements créées dans notre atelier. Puis, nous les assemblons afin de fabriquer des masques réversibles que vous ne verrez nulle part ailleurs. Il n’existe pas deux masques identiques. Nous avons pensé qu’en plus d’être protecteur, le masque pouvait être l’accessoire parfait pour exprimer son style !