Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Les lumières s’éteignent aux Emirats Arabes Unis pour « l’heure pour la Terre »

Samedi 27 mars à 20h30, c’est l’heure de la Terre qui sera célébrée! Organisée par l’association WWF, cette mobilisation citoyenne internationale est l’occasion pour plusieurs millions de personnes du monde entier d’éteindre leurs lumières. Et les Emirats Arabes Unis comptent bien y participer!

Une heure mobilisée pour la sauvegarde de la planète 

Cette année, l’heure de la Terre, une opération planétaire désormais rituelle d’extinction des lumières, destinée à mobiliser contre le changement climatique et pour la sauvegarde de la nature, célèbrera sa 15ème édition! 

Pour faire de cet évènement un succès, les écologistes des Émirats arabes unis encouragent la population émirienne à y participer en éteignant toutes leurs lumières ainsi que leurs appareils électroniques pendant une heure à partir de 20h30. 

Cet événement permet de sensibiliser le public et de réduire les émissions de carbone dans le pays, alors que le monde continue d’être confronté aux conséquences désastreuses du changement climatique”, a déclaré Emirates Nature-WWF, une organisation non gouvernementale qui soutient la campagne mondiale pour l’environnement aux Émirats arabes unis.

Les habitants des Émirats arabes unis peuvent même s’inscrire en ligne pour montrer leur attachement à cette manifestation. 

 

Un objectif : réduire les émissions de CO2

Chaque année, le mouvement prend de l’ampleur aux Emirats Arabes Unis« , a déclaré Laila Mostafa Abdullatif, directrice générale d’Emirates Nature-WWF. 

Déjà l’année dernière, c’était plus de plus de trois millions de personnes et 700 organisations des Émirats arabes unis qui y avaient participé. Et les résultats ont été très positifs. À Dubaï, cela a notamment permis d’économiser 178 mégawatts d’électricité et de réduire les émissions de dioxyde de carbone de 74 tonnes

Lancé en 2007, le mouvement bénéficie du soutien de plus de 190 pays, où les foyers, les hôtels, les monuments et les bâtiments gouvernementaux éteignent leurs lumières pendant une heure.

Un impact positif au cœur de la politique climatique des Emirats Arabes Unis

Les Émirats ne sont pas à l’abri des effets du changement climatique. Les tempêtes de sable régulières sont une source d’inquiétude car elles transportent de la poussière qui pourrait potentiellement être constituée de bactéries nocives. Le manque de pluie et les températures élevées sont d’autres sujets de préoccupation pour le gouvernement.

« L’environnement désertique difficile des EAU rend le pays particulièrement vulnérable à l’impact du changement climatique” déclare Qais Al Suwaidi, expert en changement climatique. « Pour renforcer la résilience climatique du pays, nous avons lancé le programme national d’adaptation au changement climatique et toutes les parties prenantes travaillent ensemble afin de mettre en œuvre des des plans d’action pertinents pour la planète”.

Le ministère a également lancé le plan national sur le changement climatique 2017-2050. L’objectif est de créer une économie verte résiliente au changement climatique et d’améliorer la qualité de vie.

Les trois priorités du plan sont : la gestion des émissions nationales de gaz à effet de serre, la planification et la mise en œuvre de l’adaptation au changement climatique et un programme de diversification économique axé sur le secteur privé.

Malgré les nombreux défis climatiques qu’il reste à relever pour le pays, le gouvernement est bien déterminé à mettre ces problématiques au cœur de sa politique.