Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Netflix élargit son fonds de soutien à toute la communauté cinématographique et télévisuelle arabe

La crise sanitaire que le monde traverse depuis maintenant plus d’un an a fragilisé énormément de secteurs. Le monde cinématographique, du fait de la fermeture des lieux culturels, a été l’une de ses plus grandes victimes. C’est dans cette optique et pour soutenir les individus de ce domaine que netflix a exprimé une nouvelle fois son soutien en élargissant son fonds de solidarité à leur égard. Un bel élan de générosité pour la plateforme 

Un soutien financier pour tous les professionnels du monde cinématographique arabe 

En collaboration avec le Fonds arabe pour les arts et la culture (AFAC), Netflix  a annoncé la création d’un nouveau fonds de soutien afin d’aider les personnes les plus touchées par la pandémie dans le milieu du cinéma et de la télévision de la région arabe.

D’une valeur de 500 000 dollars, l’objectif de ce fond est d’apporter un soutien financier sous la forme de subventions individuelles aux équipes, artisans et indépendants de l’industrie télévisuelle et/ou cinématographique de la région arabe, confrontés tous les jours à des difficultés économiques résultant de l’arrêt des productions et de la réduction des opportunités dues à la COVID-19.

 

 

Des formalités simplifiées 

Ainsi, depuis cette semaine, les membres de la communauté cinématographique de la région pourront solliciter le fonds en remplissant un formulaire de demande en ligne et en fournissant des documents justificatifs, notamment une liste des projets les plus récents sur lesquels ils ont travaillé, des références, un aperçu de toute autre aide d’urgence dont ils ont pu bénéficier l’année dernière et une brève description des difficultés rencontrées, telles que des projets annulés ou retardés.

La continuité du fonds de secours d’urgence 

Le fonds de secours s’appuie sur le fonds de secours d’urgence que Netflix a lancé l’année dernière pour soutenir l’industrie cinématographique et télévisuelle libanaise après l’explosion meurtrière de Beyrouth le 4 août.

« Nous avons élargi le fonds d’urgence pour soutenir davantage de personnes de la communauté créative arabe. Forger les bons partenariats nous permet de créer des emplois, de constituer des filières de talents et de soutenir le secteur” a déclaré un porte-parole de Netflix. 

Nous sommes très reconnaissants de travailler avec le Fonds arabe pour les arts et la culture et nous espérons que ce fonds soutiendra la communauté créative pendant cette période difficile« , continue-t-il. 

Un bel élan de solidarité !