Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Liban : Quand la mode s’allie à l’UNICEF pour les enfants de Beyrouth

L’année passée a été une année tragique pour la population libanaise. En plus de l'explosion du 4 août dernier au port de Beyrouth, l'effondrement économique du pays, les protestations collectives et la pandémie de coronavirus sont autant de problèmes que notre communauté internationale ne peut ignorer. C'est pourquoi le créateur libanais Elie Saab a décidé de lancer une nouvelle initiative caritative, dédiée aux enfants vulnérables, par l'intermédiaire de l'UNICEF Liban.

Un secteur artistique solidaire des populations libanaises 

Elie Saab n’est pas le premier héros du monde artistique à vouloir venir en aide aux populations libanaises, et déjà de nombreuses personnalités publiques et associations œuvrent pour aider et soutenir, chaque jour, ce pays en grande difficulté. 

En août de l’année dernière, le couturier Zuhair Murad, originaire de Ras Baalbek, avait sorti un T-shirt portant le texte « Rise From the Ashes » (renaître des cendres), dont 100 % des bénéfices ont été reversés à Offrejoie, une organisation non gouvernementale libanaise 

Une initiative en faveur de l’éducation et des bien être des adolescentes vulnérables 

Le célèbre couturier Elie Saab est né à Beyrouth en 1964. Dès l’âge de 9 ans, il s’intéresse à la mode et commence à dessiner des patrons et créer des tenues. Fortement attaché à son pays d’origine, l’artiste a souhaité aider et soutenir la population libanaise, notamment au travers d’une nouvelle initiative en partenariat avec l’UNICEF.

Ainsi, son entreprise, Elie Saab Parfums, s’est engagé à reverser une partie des ventes de la campagne du 10e anniversaire de la maison au programme « Éducation intégrée et bien-être des filles vulnérables au Liban » de l’UNICEF, afin de s’assurer que les adolescentes à haut risque ont accès à l’éducation et à de nombreux autres services. 

“Préparer la population à un avenir meilleur”

« J’admire la mission de l’UNICEF qui consiste à soutenir les groupes les plus vulnérables et à offrir une plateforme solide aux jeunes. En ces temps difficiles et dans ce monde compétitif, nous devons élever des enfants résilients pour les préparer à un avenir meilleur« , a déclaré M. Saab dans un communiqué.

Ce programme, lancé par l’association internationale UNICEF permet d’offrir à tous les jeunes libanais l’éducation dont ils ont besoin, mais aussi l’accès à des services de protection et de lutte contre la violence sexiste, un programme de développement des compétences et d’employabilité ou encore des services de santé dédiés aux adolescents, victimes de problèmes de santé mentale. 

« En leur donnant le temps et les opportunités dont ils ont besoin, en leur enseignant les bonnes compétences et en les responsabilisant, ils cultiveront de bonnes qualités et s’assureront une vie meilleure” affirme  le couturier.

En effet, pour de trop nombreux enfants au Liban, l’accès à l’éducation et aux services de santé est devenu extrêmement difficile du fait de l’augmentation spectaculaire de la pauvreté. Et dans une tentative de survie, de plus en plus d’enfants sont mis en danger par l’exploitation, le travail et le mariage des enfants…