Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Alstom, acteur français de la mobilité intelligente et durable, renforce sa présence en Arabie saoudite!

L’entreprise française Alstom, spécialiste de la mobilité intelligente et durable, est bien décidée à développer ses services tout autour du monde. Après avoir installé la première turbine à gaz, en 1951, dans le Royaume saoudien et mis en service un métro sans conducteur, en 2020, à Dubaï, Alstom concrétise de nouveaux projets en Arabie Saoudite.

Lancement du métro écologique au sein du Royaume saoudien

Le fournisseur de solutions de mobilités écologiques joue un rôle essentiel dans le secteur de l’énergie du Royaume. Aujourd’hui, son projet se concrétise à Riyad car, dès le troisième trimestre, son système complet de métro automatique et sans conducteur, destiné à équiper trois des six futures lignes de la ville, verra le jour

Pour Andrew DeLeone, président d’Alstom pour l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie centrale, ce projet “est destiné à assurer une couverture complète du transport en commun dans toute la ville” mais aussi à “renforcer le dynamisme économique de la capitale saoudienne  et améliorer la qualité de vie de ses habitants”. 

Un moyen de transport durable, déterminé à réduire la consommation électrique du pays

Lorsque ce nouveau moyen de transport durable sera pleinement opérationnel, il comprendra six lignes d’une longueur totale de 176 km et 85 stations. Ses sous-stations électriques seront, quant à elles, équipées de la technologie HESOP, une solution innovante d’Alstom permettant de réinjecter dans le réseau toute l’électricité récupérée au freinage et ainsi de diminuer les émissions de carbone de 3 millions de kilos et de réduire la consommation électrique de 6,6 millions de kilowatts par an.

Si Alstom a déjà fourni 69 trains pour le métro de Riyad ainsi qu’un système de signalisation Urbalis, ce leader n’est pas prêt de quitter ces régions et compte bien continuer à fournir ses services pour le métro.

« Nous resterons à Riyad pendant de nombreuses années, dans le cadre de l’exploitation et de la maintenance de ces quatre lignes, et nous serons très présents dans le système de métro « , affirme fièrement le président d’Alstom. 

Une nouvelle et belle étape dans la transition écologique de la capitale saoudienne!