Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

La première équipe féminine saoudienne de parachutistes professionnels prête à conquérir le monde

Quand l’expression “Sky is the limit” prend tout son sens... Trois Saoudiennes, toutes avides de sensations fortes viennent d’obtenir leur diplôme de la Fédération saoudienne des sports d'aventure. Alaa Dhafer, Maram Al-Eid et Razan Al-Ghufaili sont les trois premières femmes à avoir réussi le cours de saut en parachute, lors du troisième camp de la fédération, organisé du 17 au 25 septembre.

Tous les férus de parachutisme avaient les yeux rivés sur ces trois femmes quand elles ont sauté le pas et fait leurs débuts officiels en sautant d’un hélicoptère Black Hawk à 12 000 pieds, en tant que première équipe féminine de parachutistes. 

Pour Abdulmajeed Al-Mutairi, directeur de la Fédération, “l’introduction de cette nouvelle équipe féminine au sein de ce sport est un message à toutes les saoudiennes qui veulent se lancer en tant que partenaires des hommes dans tous les sports”.

Les femmes ont obtenu leur licence professionnelle de l’US Parachute Association, l’un des principaux organismes mondiaux de la discipline. 

Après l’épreuve, c’est avec fierté que Maram Al-Eid déclare « Je ne sais pas si je peux me qualifier d’aventurière, mais je suis une personne qui aime affronter ses peurs et repousser ses limites”. Désormais, la jeune femme de 27 ans n’a plus qu’un objectif en tête : participer, avec l’équipe de formation de parachutistes, à la prochaine fête nationale saoudienne. « Je n’ai pas participé à l’événement cette année car je viens juste de réussir mon cours, mais mon objectif en tant que femme est d’avoir notre propre équipe de parachutistes pour y être l’année prochaine. » 

De son côté, Alaa Dhafer, originaire de la Mecque, a enfin réussi à réaliser son rêve d’enfant : “Être l’une des premières femmes parachutistes du Royaume est considéré comme un accomplissement pour notre grand pays, et mes co-équipières et moi en sommes très fières. Ma mère m’a toujours soutenue pendant que j’essayais de passer les étapes nécessaires« . 

Al-Mutairi, le président de la fédération, n’a pas hésité à apporter tout son soutien aux trois femmes et les féliciter pour leur détermination et leur courage : « Leur passion pour le saut les a menées là où elles sont maintenant, et j’espère qu’elles deviendront une source d’inspiration pour les jeunes et les filles.

Bon vol à ces trois amoureuses du ciel ! 

Populaires