Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Noël dans le monde arabe, une tradition toujours d’actualité

A l’approche des fêtes de fin d’année, KAWA vous propose de faire un tour d’horizon des traditions de Noël observées à travers les différents pays du monde arabe. Car, on l’oublie trop souvent, le Moyen-Orient est le berceau de la chrétienté, et la nativité y est, pour une grande partie de la population, aussi importante que chez nous.

Au Liban

Au Liban, 45 % de la population est de confession chrétienne. A Noël, chrétiens et musulmans font la fête ensemble. Les maisons, rues, centres commerciaux, et magasins sont spécialement décorés pour l’occasion, et l’ambiance est festive dans les rues de tout le pays.

En Palestine

Dans le pays où se trouve Bethléem, lieu de naissance de Jésus (et non Nazareth, comme on est souvent portés à le croire), on pratique toutes les formes du christianisme : les protestants et les catholiques célèbrent la veille de Noël le 24 décembre, les grecs orthodoxes, majoritaires, le 6 janvier, et les orthodoxes arméniens le 17 janvier.

En Syrie

En Syrie, malgré plusieurs années de conflit, la capitale, Damas, organise un carnaval de Noël où les foules se rassemblent pour danser, chanter et observer le plus grand sapin de Noël du pays s’allumer de mille feux. La cérémonie connaît chaque année un succès et une influence qui ne laissent aucun doute sur la popularité de Noël dans le pays.

En Irak

En Irak, Noël est officiellement devenue une fête officielle en 2008. Dans les foyers chrétiens, il est coutumier de se réunir dans l’arrière-cour pour allumer des petits feux dans les jardins en récitant des psaumes, et des lectures collégiales de la Bible sont organisées.

En Egypte

Enfin, en Egypte, qui comporte la plus grande population chrétienne du monde arabe, les chrétiens coptes jeûnent pendant 43 jours avant de s’adonner à un grand repas de fête le jour de Noël.