Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Les organisations de la région MENA intensifient leur aide pendant le ramadan

Traditionnellement synonyme d’unité et de rassemblement dans la culture musulmane, le mois de ramadan cristallise, en ces temps de crise sanitaire et de confinement globalisé, la solitude, l’isolement, mais aussi la précarité de certains musulmans. Pour répondre à ces problématiques, plusieurs organisations à but non lucratif et groupes de médias sociaux ont fleuri ces dernières semaines dans la région Afrique du Nord et Moyen-Orient.

In This Together

Fondé par l’Emirien Ahmad Ali, l’association s’appuie sur la mise en relation de ceux qui sont dans le besoin avec un réseau de bénévoles, en offrant gratuitement des webinaires sur l’enseignement à domicile, des cours hebdomadaires d’art et d’artisanat, des plantes, mais aussi de la nourriture afin de nourrir livrée au plus démunis.

Jood

La pandémie creusant encore les écarts entre les classes sociales, la fondatrice de cette association marocaine à but non lucratif, Hind Laidi, a pris l’initiative de s’associer à l’entreprise de transfert d’argent CashPlus pour distribuer des dons financiers aux personnes ayant perdu leur emploi à cause de l’épidémie.

Son initiative, Jood, a déjà recueilli environ 95 000 dollars, répartis entre 950 familles sans emploi ni sécurité sociale, leur fournissant 1 000 dirhams marocains (100 dollars) pour qu’elles puissent s’approvisionner en produits de première nécessité. En outre, ils ont également fourni des paniers de nourriture à 3 000 familles ainsi que des produits de première nécessité tels que des matelas, des couvertures, des produits d’hygiène à 10 refuges pour sans-abri dispersés dans cinq villes marocaines.

Egyptian Single Mothers

Ce groupe Facebook créé en 2016 par Nermeen Abousalem consacre ses efforts au soutien et à l’autonomisation de ses membres : des mères célibataires égyptiennes.

Au cours des mois de ramadan précédents, le groupe a collecté et distribué plusieurs milliers de dollars de dons aux mères célibataires qui s’étaient inscrites et avaient droit à l’aide. Cette année, le groupe ira au-delà des dons en faisant la promotion des nombreuses petites entreprises détenues et gérées par les membres, afin de donner un coup de pouce plus durable.

Sawa for Development and Aid (SDAID)

Cette ONG libanaise, dont le mot arabe Sawa se traduit par « ensemble« , concentre son attention sur les réfugiés syriens résidant au pays du cèdre depuis près d’une décennie maintenant. Pionnière des initiative d’aide aux réfugiés, l’organisation a soutenu les 40 premières familles syriennes arrivées au Liban dans le sillage de la guerre civile syrienne. Aujourd’hui, leur projet bien établi touche des dizaines de milliers de réfugiés.

Durant ce mois de ramadan particulièrement difficile pour les réfugiés, l’ONG espère venir en aide à plus de 3 000 personnes en distribuant des paniers de nourriture dans les camps de réfugiés locaux, en organisant des sessions virtuelles pour sensibiliser au coronavirus et en mettant en place des activités en petits groupes pour maintenir la solidarité communautaire.