Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

5 films arabes à surveiller aux Oscars

À quelques jours de la 93ème cérémonie des Oscars, qui récompensera les films sortis en 2020, on revient sur 5 films nominés en provenance du monde arabe, qui pourraient bien rafler une statuette. 

On ne se laisse pas abattre par la crise qui frappe le secteur culturel de plein fouet. Les cinémas sont peut-être fermés, les tournages peut-être annulés, mais nous, on reste attachés à notre volonté de vous faire découvrir les plus belles oeuvres cinématographiques en provenance du monde arabe. Alors sortez vos plaids et faîtes chauffer le popcorn, la projection commence !

1 – L’Homme qui a vendu sa peau, de Kaouther Ben Hania

Ce long métrage avec Monica Bellucci est le tout premier film tunisien à être nominé dans la catégorie film international. Il raconte l’histoire d’un réfugié syrien qui accepte d’avoir un visa tatoué dans le dos dans le but de rallier l’espace Schengen et ainsi rejoindre sa petite amie installée en Europe. 

2 – Le Cadeau, de Farah Nabulsi 

On vous en parlait il y a encore quelques jours, lorsque ce magnifique film a obtenu un BAFTA, et on n’en démord pas ! Nominée dans la catégorie court métrage, l’œuvre de la réalisatrice britannique et palestinienne Farah Nabulsi a tout pour s’imposer. Elle raconte l’histoire d’un père de famille qui brave les checkpoint israéliens avec sa fille dans le but de trouver un cadeau pour son anniversaire de mariage.

3 – L’oeil blanc, de Tomer Shushan

L’un de ses concurrents les plus sérieux ne sera sans doute nul autre que ce court métrage israélien qui n’hésite pas à tacler la question du racisme dans le pays. Du propre aveu de son réalisateur, il se positionne notamment comme un dénonciateur du rôle des hommes politiques dans le climat général vis-à-vis des populations migrantes, qui n’hésitent pas à souffler sur les braises du communautarisme.

4 – Le gardien de la faim, de Skye Fitzgerald

Cette production américaine suit une équipe soignante qui œuvre contre la famine générée par la guerre au Yémen. Le documentaire est le troisième volet d’une trilogie qui aborde très finement les enjeux politiques et humanitaires de la région, sous différents angles (ici, celui de la sécurité alimentaire).

5 – Le Tigre Blanc, de Ramin Bahrani

Dans la catégorie meilleure adaptation, ce film diffusé sur Netflix raconte l’histoire du parcours d’un pauvre villageois indien, devenu un entrepreneur à succès. Chauffeur ambitieux, il a su s’imposer dans l’Inde moderne et tracer un impressionnant chemin de vie. L’histoire est adaptée du roman éponyme, qui a notamment été récompensé par un Booker prize, une très haute distinction de la littérature