Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Arabie saoudite : Un retour nocturne de la Formule E

La Formule E se prépare à faire son retour en Arabie Saoudite ce weekend, après une saison 2020 fortement perturbée par la montée de la pandémie de Covid-19. 

Le premier week-end de course de la saison, qui est également la première course nocturne de l’histoire de ce sport, se déroule à Diriyah, près de Riyad, un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, dans un décor entièrement illuminé par un système de LED à faible consommation d’énergie. Dans un effort de respect de l’environnement en pleine adéquation avec l’idée générale de la course -les véhicules sont 100% électriques-, l’ensemble de la piste sera alimenté par des énergies renouvelables. Dans son intégralité, le Grand Prix de Formule E repousse les limites des véhicules électriques tout en modifiant les principes fondamentaux de la course automobile elle-même. 

Ce week-end promet de gâter les spectateurs. L’éclairage LED ultra-efficace réduira de moitié la consommation d’énergie, tandis que les projecteurs seront également alimentés par des carburants renouvelables. Produire zéro émissions de carbone constitue une victoire substantielle pour l’environnement, qui s’inscrit dans une vision prospective de ce à quoi ressembleront les courses dans les décennies à venir. L’engagement de la Formule E dans la lutte contre le changement climatique et la promotion d’un avenir sans émissions colle parfaitement au plan de route de l’Arabie saoudite, qui est sur son propre chemin durable vers un Royaume moderne et inclusif dans le cadre de son plan économique Vision 2030. Avec pour toile de fond le site antique de Diriyah, il sera passionnant de voir la technologie de pointe durable qui deviendra sans doute de plus en plus courante dans notre vie quotidienne

Surmonter les contraintes de la pandémie 

Cependant, les équipes de course seront toujours aux prises avec la pandémie, des mesures de distanciation sociale étant appliquées à de nombreux aspects du travail d’équipe, grâce à une coordination avec les ministères saoudiens. En outre, la fréquentation a été limitée à 2 000 spectateurs chanceux, ce qui est inférieur aux 20 à 30 000 spectateurs habituels. De plus, les équipes ont reçu des autorisations spéciales du gouvernement pour passer les frontières actuellement fermées du pays, et doivent passer une série de tests PCR avant d’être autorisées sur place. Une quarantaine obligatoire de 48 heures à l’arrivée est également en vigueur. Tirant les leçons des succès des courses de l’année dernière à Berlin et ailleurs, les organisateurs utilisent à bon escient leurs connaissances des meilleures pratiques. Les protocoles médicaux de la Formule E sont strictement appliqués afin de garantir que l’événement se déroule en toute sécurité, y compris un laboratoire PCR mobile. 

Malgré les difficultés, la course est en passe de devenir un événement historique que vous ne voudrez certainement pas manquer. Pour savoir comment la suivre dans votre région, rendez-vous sur le site web de la Formule E